Episode de FA

Share
Tracé N° 1
Biotronik Prothèse: TELEMEDECINE Chapitre: FA
Patient

Homme de 67 ans implanté d’un défibrillateur triple chambre Lumax 540 HF-T en prévention primaire d’une myocardiopathie dilatée avec fraction d’éjection à 25% et bloc auriculo-ventriculaire complet ; suivi par télécardiologie ; quelques mois après son implantation, message d’alerte ;

Graphe et tracé

Compte rendu de télémédecine

Message d’alerte (statut couleur jaune) pour un épisode de monitorage atrial classifié ; ce rapport montre que le patient a présenté plusieurs épisodes de fibrillation atriale (augmentation de la charge en arythmie dans les 24 premières heures) avec commutation de mode. La fréquence ventriculaire reste contrôlée chez ce patient sans conduction auriculo-ventriculaire (bloc auriculo-ventriculaire complet). Le pourcentage de stimulation biventriculaire reste donc toujours proche de 100%. L’épisode a duré plus de 2 heures 30. L’EGM montre une extrasystole atriale puis le démarrage de l’arythmie et le moment de la survenue de la commutation de mode (mode DDI). Ce patient reste stimulé en biventriculaire. L’EGM montre également le retour en rythme sinusal.  

Commentaires

La FA est l’arythmie la plus fréquente chez les patients implantés d’un défibrillateur implantable et est associée à une morbi-mortalité accrue. L’optimisation de la gestion des patients présentant des épisodes de FA représente un des intérêts majeurs du suivi par télécardiologie. La FA est associée à 2 risques principaux: une mauvaise tolérance hémodynamique et une augmentation du risque thrombo-embolique. La télémédecine permet un diagnostic précoce de l’arythmie, particulièrement des épisodes asymptomatiques, permet de confirmer le diagnostic et d’éliminer les diagnostics différentiels (écoute croisée, surdétection de bruit par la sonde atriale…), permet l’adaptation du traitement médical anti-arythmique et l’instauration rapide d’un traitement anticoagulant.

Le rapport de télémédecine révèle la charge en FA, le nombre d’épisodes et de commutations de mode, et fournit les histogrammes, les courbes de fréquence atriale et ventriculaire, les pourcentages de stimulation. L’enregistrement des électrogrammes débute quelques secondes avant l’épisode et se termine après la réduction, mettant en évidence un événement déclencheur (extrasystole atriale), confirmant le diagnostic correct porté par l’appareil et le retour en rythme sinusal.

Chez ce patient en bloc auriculo-ventriculaire complet, les épisodes d’arythmie atriale sont asymptomatiques, la fréquence ventriculaire restant normale. La présence d’épisodes d’arythmie atriale infra clinique augmente le risque d’accident vasculaire cérébral et d’embolie systémique. La télémédecine a permis un diagnostic précoce et l’introduction rapide d’un traitement anticoagulant et anti-arythmique, alors qu’au cours d’un suivi classique en face-à-face, celui-ci n’aurait été mi en route que des semaines voire des mois plus tard.

Spécificité Biotronik associée à ce tracé