Mode ODO

Share
Tracé N° 1
Livanova Prothèse: PM Chapitre: Modes de Stimulation
Patient 

Homme de 69 ans, implanté d'un stimulateur double chambre Reply DR de la marque Livanova™ pour dysfonction sinusale; les 2 sondes sont bien positionnées avec impédances de stimulation normales, détections correctes et seuils de stimulation satisfaisants; le lendemain de l'implantation, contrôle du stimulateur; programmation de différents modes de stimulation et enregistrement des tracés;

Tracé 

Mode ODO: rythme sinusal à 60 battements/minute; espace PR normal (< 200 ms) et fixe; ventricules spontanés avec aspect de bloc de branche droit (QRS à 140 ms, aspect rSR' en V1 avec retard de la déflexion intrinsécoïde, onde S large et trainante en V6); le marqueur P correspond à la détection d'une activité atriale spontanée, le marqueur R à la détection d'une activité ventriculaire spontanée; sur le canal atrial, on peut voir l'empreinte du ventricule spontané contemporain de la détection de l'onde R dans le canal ventriculaire; ce signal n'est pas détecté dans le canal atrial;

Commentaires 

En fonction du nombre de sondes et du modèle de dispositif implanté, différents modes de stimulation sont programmables. Le fonctionnement, les avantages et les inconvénients propres à chaque mode de stimulation doivent être compris par le médecin assurant le suivi afin d’optimiser la programmation par rapport aux spécificités des différents patients implantés. Une approche combinée entre la société nord-américaine et la société anglaise de stimulation et électrophysiologie (NASPE et BPEG) a permis de définir un code international (NBG) de classification des différents modes de stimulation. Les divers modes de stimulation sont qualifiés par un code à 4 lettres permettant de comprendre leur fonctionnement de base. La première lettre définit le(s) site(s) de stimulation : ventricule (V), oreillette (A), les deux (D), simple chambre (S) ou aucune (0). La deuxième lettre définit le(s) site(s) de détection : mêmes lettres. La troisième lettre indique le mode de fonctionnement : inhibé (I), déclenché (T, pour triggered), les deux (D), aucun des précédents (0). La quatrième lettre indique l’asservissement de fréquence (R) ou son absence (0).

Sur ce premier tracé, le stimulateur a été programmé en mode 0D0. La spécificité de ce mode de "stimulation" est que la détection dans les 2 cavités est effective mais qu'aucune stimulation (atriale ou ventriculaire) n'est possible. Il est donc évidemment à proscrire chez les patients dépendants. Ce mode de stimulation permet une analyse du rythme spontané du patient avec visualisation concomitante de l'électrocardiogramme et des marqueurs d'évènements. Il s’agit d’un mode de test de sensibilité. Le mode 0D0 peut être programmé de façon temporaire chez les patients non dépendants porteurs d'un pacemaker IRM-compatible devant bénéficier d'une IRM. Le mode 0D0 de ces stimulateurs IRM compatibles permet d’éviter l‘éventuelle réversion d’un mode 0D0 traditionnel vers un mode VVI. Il ne faut évidemment pas oublier de contrôler et reprogrammer le stimulateur après l’examen (en fonction des constructeurs).

Message à retenir 

Spécificités; mode D00: pas de possibilité de détection, stimulation asynchrone; mode 0D0: absence de stimulation; mode DDT: mode triggé, une détection déclenche une stimulation; mode VDD: absence de stimulation atriale; mode DDI: absence de stimulation ventriculaire à la suite d'une détection atriale; mode DDD: synchronisation ventriculaire sur détection atriale et stimulation ventriculaire; modes spécifiques à chaque compagnie pour éviter une stimulation ventriculaire inutile.

Spécificité Livanova associée à ce tracé

SORIN : mode SafeR Le mode SafeR est un mode spécifique permettant un fonctionnement en mode ADI quand la conduction est préservée avec commutation en mode DDD pour les différents degrés de BAV (BAVI, BAV II, BAV III, pause). Il existe donc différents critères de commutation.